763 AZIMUT - La vraie différence c'est l'axe compétence.

 

 

Forma

 UN PROJET ?

0488 151 231

 

Démarrage inter-entreprise

sc

Catalogue 2020

Médico-social - Sanitaire - Social

26  domaines de formation.

Enfance Adolescence Parentalité Conjugalité
Methodologie
Cycle métiers
Parcours de soins
Gestion des risques
Gérontologie - Gériatrie
Comportement
Management
Comptabilité - Gestion - Finances
Préparation aux diplômes
Informatique Médico Sociale
Aide à domicile
Formation diplômantes
Déontologie Ethique Valeurs
Démarche qualité
Communication
Développement personnel
Prise en charge soignante
Hygiène sécurité secourisme
Communication écrite et orale
Savoirs de base
Fondamentaux métiers
Accueil
Droit et problématiques juridiques
Handicap, poly-handicap, adlutes et enfants
Prise en charge en santé mentale


Médico Social Sanitaire Social /  Comportement
Place et fonctions de la famille et de l’entourage dans la démarche d’accompagnement en institution et à domicile.
FOMS080208
 
Public : Personnel soignant ou encadrement ayant des rapports de proximité avec le patient mais aussi avec sa famille.
Objectif : Associer la famille à l'action de l'établissement d'hebergement. Créer une véritable collaboration entre EPHAD et famille en donnat à celle-ci les moyen de s'impliquer sous le couvert de l'établissement dans le seul but de confort de la personne prise en charge.
Durée : 21  heures
Intra : Oui
Inter : Non

Enjeux de la place de la famille
Reconnaître, de respecter et de préserver la place de la famille.
Intégrer la famille et les personnes les plus proches qui le souhaitent à la démarche de soin en concertation avec la personne malade.
Être attentif aux choix de la personne du point de vue des relations qu’elle souhaite maintenir ou renouer.
Préserver en toute circonstance l’espace d’intimité de la personne, sa sphère privée, la confidentialité.
Être attentif à la sauvegarde des droits et intérêts de la personne face aux possibilités de contraintes et de pressions exercées par des proches.

Identifier et répondre aux besoins d'information et de communication de la famille
Contribuer par des mesures concrètes au meilleur accueil, soutien et suivi possible de la famille au sein des services.
Prendre en compte les attentes et besoins de la famille, qu’il s’agisse de conseils pratiques ou d’accès à des recours socio-économiques.
Les tenir informées de leurs droits tout comme de leurs obligations à l’égard des autres personnes hospitalisées, voire des professionnels de santé.

La famille accompagnante : besoins, modalités de soutien
Désigner aux familles un professionnel de santé référent, disponible et susceptible d’être contacté de manière continue.
Solliciter de la part de la famille une « personne référente » qui assure la coordination avec l’équipe soignante et peut être facilement contactée en cas de besoin.
Mettre à disposition des familles les informations utiles à l’accompagnement d’un proche, et notamment les publications d’associations spécialisées dont la liste doit être accessible et mise à jour.
Prévenir les phases d’épuisement et les risques de rupture en sollicitant le recour d’un psychologue.

Accompagner la famille d’une personne en institution
Aménager des horaires d’accueil des familles et des proches dans les services Organiser la possibilité d’accueil constant, voire d’hébergement en période terminale.
Mettre en place dans chaque unité de soin un salon d’accueil et de repos équipé pour prendre un repas.

Familles issues d'autres cultures
Solliciter la personne malade et ses proches afin de prendre en compte leurs besoins spécifiques du point de vue de leurs traditions, leur culture, leurs attachements.
Recourir en cas de besoin au concours d’interprètes professionnels afin de respecter le rôle respectif des membres de la famille, tout particulièrement s’agissant des règles à honorer dans le rapport entre les enfants et leurs parents.
Respecter les rites, les croyances, les coutumes et les pratiques de la personne en fin de vie et de sa famille, pour autant qu’ils soient compatibles avec les contraintes du soin et les dispositifs institutionnels.
Solliciter en cas de besoin des médiateurs culturels ou des ethno-psychiatres afin de favoriser la compréhension réciproque et la communication.
Favoriser la sensibilisation des professionnels de santé aux différentes approches de la fin de vie, de la mort et du deuil dans différents champs culturels.

 

 

 APPLICATIFS

 

Rechercher une formation

 

 

 DOCS

Nos Challenges
DEAVS
ASG
Ethique en EMS
VAE
Bilan de compétences